dimanche 22 octobre 2017

Stone Junction - Jim Dodge

Auteur: Jim Dodge
Éditions: Super8
Prix: 22.00 €

Super 8 Éditions est une ME que je ne connaissais pas il y a encore peu de temps. Je ne sais absolument pas comment je suis passée à côté mais je me donne souvent l'impression de vivre dans une grotte, donc je ne suis pas dépaysée. En tout cas, si vous ne connaissez pas cette maison d'édition, je vous invite à jeter à un œil à leur catalogue: perso, je veux TOUT.

Lorsque je suis tombée sur le résumé de Stone Junction, j'étais certaine que ce livre deviendrait un must-read pour moi. Je ne me suis pas trompée.

Résumé: Depuis sa naissance, Daniel Pearse jouit de la protection et des services de l'AMO (Association des magiciens et outlaws), géniale et libertaire société secrète. 
Sous le parrainage du Grand Volta, ancien magicien aujourd'hui à la tête de l'organisation, le désormais jeune homme va être initié à mille savoir hors normes, de la méditation à la pêche à la mouche, du poker à l'art de la métamorphose, en passant par le crochetage express et l'invisibilité pure et simple. Mais dans quel but ? Celui de l'aider à retrouver (et à faire payer) l'assassin de sa mère... ou celui de dérober un mystérieux - et monstrueux - diamant détenu par le gouvernement, rien moins, peut-être, que la légendaire pierre philosophale ?
À ces deux missions inextricablement liées s'ajoute en creux, la quête primordiale de Daniel : celle qui lui permettra de découvrir qui il est vraiment. Et peu importent les moyens qu'il lui faudra employer pour l'accomplir.

Lire Stone Junction c'est appuyer sur pause concernant le reste de sa vie. Ce roman m'a réellement donné l'impression de participer à une expérience particulière ; d'assister à des évènements qui marquent une vie de lecteur.

Vous savez le pire dans tout ça ? Je pense que je n'arriverais PAS à expliquer pourquoi. Il y a quelque chose dans l'histoire ou bien dans la plume ; quelque chose qui absorbe et donne l'impression – parfois à l'instar des protagonistes – d'avoir consommé quelques substances altérant l'esprit.


Stone Junction est le roman d'apprentissage qui fout la honte aux autres. Dans la préface, Thomas Pychon en dit une chose (qui, à mon sens, ne pourrait être plus juste) :
"Lire Stone Junction, c'est participer à une fête ininterrompue en l'honneur de tout ce qui compte."

L'A.M.O, l'Alliance des Magiciens et Outlaw, est une organisation de hors-la-loi recueillant Daniel et Anaelee, sa mère. Ces deux-à vivront dans la communauté et rencontreront beaucoup de personnage hauts en couleur. Chacun à leur façon, ils apportent quelque chose pour participer à l'éducation de Daniel – et celle du lecteur. Poètes ou philosophes, éduqués ou défoncés, tous ont une personnalité épatante, des histoires fascinantes et quelque chose à transmettre d'une manière ou d'une autre. L'AMO c'est dont un paquet de personnages déjantés, ayant une vision de la vie qui sort de l'ordinaire mais qui semble être, d'une manière ou d'une autre, la vérité.

Finalement, Stone Junction est un peu le livre qui met la lumière sur des personnes "inadaptées" socialement et force le lecteur à se demander si ce n'est pas ça, la clé de la liberté et de la vie.

Bref, Stone Junction met une claque à son lecteur ; et ce dernier en redemande. 

 Vous m'excuserez mais j'adore mes photos pour ce livre (y'a des escargooots) alors je les mets. Mais venez me voir sur insta sinon! héhé

Si vous avez envie d'un roman différent qui souffle un vent de liberté dans le cœur du lecteur tout en laissant une trace dans le cœur de l'humain ; je vous invite très vivement à découvrir ce petit diamant.

"J'ai trouvé la vérité, et elle est simple: la vie est étonnante"

1 commentaire:

  1. Je ne sais que dire à part que ce livre à l'air... planant hihi
    A voir !

    RépondreSupprimer

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.