samedi 11 octobre 2014

Mind Games

Auteur: Kiersten White
Editions: Harper Teen
4ème de couverture:

Fia was born with flawless instincts. Her first impulse, her gut feeling, is always exactly right. Her sister, Annie, is blind to the world around her—except when her mind is gripped by strange visions of the future.

Trapped in a school that uses girls with extraordinary powers as tools for corporate espionage, Annie and Fia are forced to choose over and over between using their abilities in twisted, unthinkable ways…or risking each other’s lives by refusing to obey.





Ok... Une minute pour observer et savourer la couverture svp... 


Ce livre, c'est l'histoire de deux sœurs: Fia et Annie. Elles ont perdu leurs parents dans un accident de voiture alors qu'elles étaient très jeunes et furent envoyées, par leur chère tatie, dans une école sensée prendre soin d'elle. Sous couvert de bons sentiments, cette école cache une organisation puissante utilisant les dons de jeunes filles comme Fia et Annie. Cette dernière a des visions (surtout liées à sa soeur) qu'elle ne maîtrise pas spécialement et est atteinte de cécité. Fia, elle, a une sorte de super instinct et est devenue, au fil des années, une arme de choix pour l'organisation. Elle se voit forcée de rester, et de faire certaines choses contre sa volonté pour protéger sa sœur, menacée par l'école au moindre de ses faux pas.

****

Coup de coeur monstrueux pour cette petite merveille. Je suis toujours aussi nulle pour faire des résumés qui donnent envie, JE SAIS! Mais ce que je sais faire, c'est vous dire pourquoi j'ai aimé ce bouquin, alors c'est parti!

Mind Games c'est... Un livre tellement prenant que je me sentais épuisée après la course d'un personnage, courbaturée après un combat, stressée, apeurée, hystérique selon les humeurs des personnages. Un livre qui m'a pris toute mon énergie mais je lui en  aurais volontiers donné davantage pour quelques pages supplémentaires.

Ce que j'ai aimé:
- La relation fusionnelle entre les deux sœurs, reflétant ces amours où l'autre devient tout et la relation peut devenir malsaine. Une belle illustration d'une solitude qui peut se vivre même lorsque l'on est pas seul, lorsque le manque de liberté nous prive d'un oxygène que l'on recherche alors chez l'autre.
- Fia. Personnage brisé par des années d'une servitude acceptée par amour pour sa soeur. Son besoin de fuir est viscéral mais elle se refuse à laisser quoi que ce soit arriver à Annie, alors elle encaisse, encore et toujours... Jusqu'à perdre doucement les pédales. Au milieu de toutes ces failles pourtant, on rencontre un personnage tellement fort, une espèce d'héroïne froide et tranchante gardant un humour marqué et une humanité grâce à l'amour qu'elle peut porter aux autres.
- L'écriture de Kiersten White. Je l'ai réellement trouvé hallucinante. J'ai retrouvé le style de plume que je préfère. Celui qui s'écoule directement des tripes du personnages jusqu'aux page du livre. Elle restranscrit tellement bien la folie dans laquelle sombre doucement Fia, la culpabilité et la force d'Annie. Je n'arrive pas à quitter son univers et j'en suis ravie.

Ce que je n'ai pas aimé:
- A vrai dire ça ne m'a pas dérangé (j'ai même trouvé que ça apportait beaucoup) mais je pense que beaucoup peuvent ne pas aimer. Le livre est réellement PLEIN de retour en arrière. En fait on suit en parallèle le passé passé des filles dans l'organisation, ce passé qui les a menées là où elles sont aujourd'hui, et le présent incertain dans lequel elles sont "actuellement". De plus, la narration est à deux voix, alternant celle d'Annie et de Fia.

Bref j'ai eu beaucoup de mal à écrire cette chronique simplement parce que j'aurais aimé qu'elle soit parfaite. J'aurais aimé qu'en la lisant tout le monde se dise "il me FAUT ce bouquin" parce que croyez-moi, il vous faut ce bouquin!! :p 



A lire si: Vous aimez que la psychologie des personnages soient étudiée dans les moindres recoins et si vous en avez marre des héroïnes trop "gentilles". Ici, l'univers est dur de réalité... (enfin en partant du principe qu'il existe des personnes voyant le futur ou lisant dans les pensées... Bordel j'espère que non!)
A ne pas lire si: Les retours en arrière vous agacent, tout comme la narration à deux voix. Après j'aurais envie de vous dire de tenter quand même car il faut toujours une exception à la règle et ce livre pourrait être la votre!

16 commentaires:

  1. Je suis fan de la couverture ! J'aurais pu craquer pour rien que ça si ta chronique n'était pas aussi superbe... Perso, en la finissant, je me suis dit : "Il me fat ce bouquin !". Il vient d'atterrir dans ma WL VO et je suis frustrée pour le restant de la journée [peut-être de la semaine] parce que je ne trouve aucune info pour une VF... *argh*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le signe qu'il faut se lancer avec cette VO :p

      Supprimer
  2. Oulala que tu m'intéresses là ! Je note tout de suite le titre dans ma WL *3*

    RépondreSupprimer
  3. c'est parfois difficile de faire passer son sentiment mais je suis contente que tu ais passé un bon moment avec celui ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben ouais c'est frustrant de ne pas réussir à montrer à quel point on l'a aimé juste avec des mots^^

      Supprimer
  4. Je note et la couverture est juste oufissime *o*

    RépondreSupprimer
  5. Encore une fois, comme pour since you've been gone, tu me donnes envie de découvrir un livre en Vo alors que je ne lis pas de VO :(((

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ... Pardon :'( Mais au moins quand il sortira en français tu sauras^^

      Supprimer
  6. Wowowow ! Comment ne pas avoir envie de le lire après cette chronique ? *w*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le but, c'est le but :p LIS LEEEEEE :D

      Supprimer
  7. ça me fait un peu penser à un livre à la Cat Clarke, avec pleins de retours en arrière et tout (ou peut-être que je suis complètement à l'ouest, ce qui est très probable...) Mais put*n, tu me fais grave chier avec tes livres en anglais >_< Pourquoi tu peux pas te contenter de nous donner envie avec des livres FRANCAIS, hein ? D:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quand l'Homme m'engueule, je vais te répondre.... "OUI MAIS TU M'AIMES"

      Supprimer
  8. Cette duologie est dans ma pal depuis pas mal de temps, mais j'avoue que j'ai du mal à la sortir..... Mais ton avis va certainement me convaincre de la sortir bientot :p

    RépondreSupprimer
  9. Mais WHYYYYYYYYYY ! Pourquoi je viens chez toi, à chaque fois j'ai envie de m'arracher les cheveux tant tes chroniques sont tentantes !!!!

    RépondreSupprimer

Je viens de découvrir que je pouvais mettre un message ici... Bonjour. Si vous laissez un commentaire vous aurez des crêpes au nutella.